Quels agencements de lumière pour le salon et la chambre à coucher ?

Créer des ambiances propres à chaque pièce de la maison, pour obtenir une ambiance à la fois douce et chaleureuse, une ambiance lumineuse qui favorise le bien-être ou la relaxation, n’est pas chose facile et demande un vrai savoir-faire. N’oublions pas que toutes les pièces de la maison n’auront pas les mêmes besoins en éclairage. Il est donc essentiel, et cela, bien avant de commencer les modifications, de bien définir les attentes, les besoins en éclairage pour chaque pièce. Certes, cela s’avère difficile, mais loin d’être impossible, voici donc quelques conseils en agencement de lumières pour obtenir les ambiances souhaitées notamment pour le salon et la chambre à coucher.

L’agencement de lumière idéal pour le salon

L’éclairage du salon est le plus important, car c’est la pièce où l’en passe le plus de temps que ce soit en famille et entre amis. L’agencement de lumière pour le salon doit être bien défini, bien étudié afin d’obtenir une ambiance chaleureuse, conviviale pour se sentir à l’aise dans différentes situations. L’astuce pour avoir un bon éclairage pour le salon, c’est d’utiliser plusieurs sources lumineuses (fonctionnel, décoratif).  Au même titre que le canapé, la table basse, les luminaires sont des incontournables dans le salon.

Le choix des luminaires pour le salon est vaste et varié, cela peut aller de la simple suspension traditionnelle, à un plafonnier LED design, sans oublier les appliques murales, les lampadaires…il y a vraiment matière à hésiter, mais pour faire le bon choix, il faut savoir que les luminaires pour le salon dépendent principalement de la taille du salon, mais surtout des différentes activités dans la pièce (accueillir du monde, regarder la TV, lire…).

Pour un salon de petite taille, privilégier les appliques murales ou une suspension, elles ont l’avantage de ne pas prendre de place et sont à la fois fonctionnelles et décoratives. Pour un salon de grande taille, le choix est plus facile étant donné que la surface permet de prendre de nombreuses libertés, il faut juste que le tout soit harmonieux.

Enfin, qu’il soit grand ou petit le salon ne doit pas être encombré de meubles, ne pas hésiter à investir dans un variateur pour obtenir différentes ambiances.

L’agencement de lumière idéale pour la chambre à coucher

Après le salon, la chambre à coucher est la pièce où l’en passe la plus claire de notre temps, il est donc assez normal de ne pas délaisser l’éclairage de cette pièce et de tout mettre en œuvre pour que l’atmosphère qui y règne soit propice à la détente, au repos. Tout comme le salon, il existe plusieurs types de luminaires adaptés à une chambre à coucher. Aussi pour faire le bon choix, il faut se baser sur les besoins (n’oublions pas que l’éclairage doit être fonctionnel) et les attentes (ambiances souhaitées).

L’erreur la plus fréquente pour l’éclairage d’une chambre à coucher, c’est de choisir comme éclairage principal, un éclairage central sous forme de suspension, de barre de spot. Ce type de luminaire ne convient pas pour une telle pièce, car ils ont tendance à éblouir surtout lorsque l’on est allongé.

Pour une chambre à coucher, les lampes à poser sur un meuble ou sur le sol, une applique murale de chambre placée des deux côtés de la tête du lit constituent des incontournables et permettent d’avoir des ambiances à la fois douce et chaleureuse.

Enfin, n’oublier pas que l’objectif pour l’éclairage d’une chambre à coucher, c’est de faire de cette pièce, un endroit propice à la détente, à la relaxation. Il faudrait donc choisir des ampoules à faible intensité, pourquoi pas des ampoules de couleurs à faible intensité pour avoir l’ambiance souhaitée.