Quel mobilier pour son jardin ?

Les beaux jours sont arrivés et la seule chose qui nous trotte dans la tête, c’est la fin de la semaine pour pouvoir aller se relaxer dans son jardin. Au programme, séance de baignade, bronzette dans le hamac et surtout, un bon barbecue avec ses amis. Evidemment, vous n’allez pas manger par terre sur votre terrasse, alors nous vous avons concocté un petit guide de mobilier de jardin écologique.

Le bois, noble et authentique…

Le bois semble souvent la matière la plus noble en matière d’écologie, mais aussi d’authenticité. En pin, en teck, en acacia ou encore en bois exotique, un ensemble table et chaise de jardin en bois saura sans nul doute apporter un côté traditionnel à votre extérieur.

Afin de choisir la table qui conviendra le mieux, il vous faudra tout d’abord définir vos besoins : combien de personnes souhaitez-vous pouvoir recevoir à la fois à votre table, et surtout, de quelle place disposez vous sur votre terrasse. Optez pour une petite table deux ou quatre places si vous souhaitez simplement pourvoir manger en amoureux ou en famille, visez plutôt le format douze place si vous êtes un adeptes des grands repas festifs.

… mais pas forcément le plus écologique

Bien que beaucoup considèrent le bois comme la matière la plus écologique, nous devons mettre une limite à cette affirmation. En effet, le bois lui-même est plus respectueux de l’environnement, mais s’il n’est pas traité et entretenu correctement, il ne fera pas long feu dans votre jardin. Si l’on prend en compte tous les produits d’entretien du bois – anti-taches, hydrofuge, saturateur, vernis… -, alors on se rends vite compte qu’un mobilier en bois bien entretenu n’est pas forcément le meilleur ami de mère Nature. Dans tous les cas, il est bon d’opter pour des produits respectant les normes NF Environnement ou Eco-Label Européen délivrés par l’AFNOR.

Si l’on part de ce point de vue, alors le mobilier en résine tressée ou en aluminium vient faire concurrence au mobilier en bois sur le caractère écologique de la chose. En effet, alors que le bois a besoin d’être poncé et recouvert d’une multitude de produits moins respectueux de l’environnement, l’aluminium et la résine tressée ne nécessitent presque aucun entretien. Petit avantage pour l’aluminium qui n’a même pas besoin d’être stocké en intérieur durant l’hiver, un simple ponçage au printemps lui redonnant son aspect luisant des premiers jours.

Au contraire, le bois et la résine tressée doivent être conservés au sec durant les périodes froides de l’année pour garder toute leur robustesse. Par contre, si vous habitez une région venteuse, ces deux dernier matériaux sont préférables, l’aluminium pouvant être trop léger pour résister aux plus grosses rafales.